En cette période de crise sanitaire, UNISOAP tient à apporter tout son soutien aux hôtels. 

Depuis le début du confinement, les hôtels ont été contraints de fermer leurs portes au public.

C'est un coup dur pour un secteur qui emploie plus de 173 000 personnes en France et qui sont depuis, pour beaucoup, au chômage technique.

Avant même la déclaration du Président de la République du lundi 16 mars concernant la période de confinement, de nombreux hôtels avaient pris l'initiative de mettre à disposition leurs chambres aux personnels soignants ainsi que de leur fournir certains services comme le lavage du linge et le WiFi gratuit par exemple.

Cet effort national est maintenant le fruit d'un travail de coopération entre l'État, notamment Bercy et le Ministère du Logement, et les hôtels français. Cette offre s'est d'ailleurs aujourd'hui étendue aux routiers et sans-abris. Au début du confinement, plus de 500 établissements dans toute la France (soit plus de 20 000 chambres) ont annoncé pouvoir se mobiliser. 

De nombreux hôtels acceuillent aussi des personnes sans domicile fixe atteintes du Covid-19 et dont l'état ne fait pas l'objet d'une hospitalisation. 

À ce sujet Julien Denormandie, ministre du logement, a déclaré le dimanche 29 mars que l'effort devait continuer sachant que 600 cas de coronavirus ont déjà été détectés chez les personnes sans abris recencées. Jean-Virgile Crance, président du GNC (groupement national des chaînes hotelières) avait d'ailleurs pris la parole dans un communiqué de presse quant à la sécurité sanitaire des employés des hôtels : " La mobilisation des hôteliers est totale pour traverser ce contexte très difficile, tout en respectant également des règles sanitaires pour nos salariés et les personnes accueillies. Il est également important de ne pas sous-estimer les angoisses de nos équipes sur le terrain dans le contexte de crise sanitaire que nous traversons et auquel personne ne s’est préparé.(...) ".

Le groupe Accor, dont de nombreux hôtels sont partenaires d'Unisoap, a apporté sa pierre à l'édifice en créant le programme CEDA (Coronavirus Emergency Desk Accor), en collaboration avec l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris. Cette initiative donne la possibilité aux personnels soignants d'envoyer un mail à l'adresse créée (ceda@accord.com) afin que le groupe accor puisse leur trouver un hébergement à proximité de leur lieu de travail.

Quant au groupe hôtelier Timhotel, il met des chambres à disposition du Groupe Hospitalo-Universitaire AP-HP. Paris Nord, qui comprend notamment l’Hôpital Bichat. Ce dernier est d'ailleurs l'hôpital qui reçoit le plus de cas de coronavirus en France.

Nous saluons de tout coeur l'effort national mis en place et restons à vos côtés durant cette crise. 
Prenez soin de vous et de vos proches, et surtout restez chez vous.

L'équipe UNISOAP